Automnales... toi-même

Mis à jour : 29 oct. 2018

Les grimpeurs sont de retour. Ils avaient amené les doudounes et les bonnets. Raté ! Il faut s'accommoder de la chaleur exceptionnellement tardive de cet automne. Le lac se dessèche, les plages en sont immenses (rien à voir avec la chaleur), les dernières mûres sont à la peine. Mais nous sommes bien contents car le petit bar installé par Esteban devant le gîte a frôlé le surbooking certaines journées. Il avait commencé doucement l'année passée ne proposant que des boissons faites sur place (jus de fruits, smoothies et milkshakes). Son offre s'est étoffée cette année en proposant nos bières maison ainsi que des petits plats à la manière du mezze libanais ou de la tapas espagnole. Par exemple, nous proposions notre hoummos, nos tartes salées, notre caviar d'aubergines, des soupes froides de légumes toujours accompagnés de notre pain " baslama " maison. L'offre s'agrandira sûrement l'année prochaine.

Je ne sais pas pour vous mais moi j'aime bien mes clients quand ils me font rire. En l'occurrence quand elles me font rire. Il y a peu de temps je m'inquiétais du retard de deux randonneuses. Certes elles ne venaient que de Moustiers mais la nuit arrive vite désormais et une petite erreur d'itinéraire est vite arrivée et embêtante à rattraper. Elles arrivent enfin. Elles s'étaient perdues.. mais pas exactement à l'endroit auquel je pensais. En effet, à Moustiers, dès le départ elles avaient suivi le GR mais dans l'autre sens : elles sont parties tranquillement, en papotant la truffe à l'air (tant qu'il y avait des traces de GR pas de soucis). Elles ont monté une petite côte après Moustiers se disant que c'était le col du Plein Voir. Elles ont commencé à s'étonner du paysage plutôt plat du plateau de Valensole qui s'annonçait à l'inverse des gorges tourmentées qui auraient dû se présenter sous leurs yeux. Surtout la rivière Verdon manquait terriblement à l'appel. ESt-ce l'instinct de survie (allez savoir) Et elles ont pensé quand même à s'arrêter, regarder un topo-guide qu'elles avaient emmené et se décider à faire demi-tour afin de récupérer la voiture et dormir à La Palud. Tout ça évidemment avec un GPS. Le lendemain le Martel s'annonçait terrible.

A suivre...



0 vue

Place de l'église 04120 La Palud sur Verdon.